fbpx

C’est décidé je réduis le sucre

C’est décidé je réduis le sucre

C’est décidé je réduis le sucre

C’est décidé je réduis le sucre ! Comment ? Je vais vous donner des solutions dans cet article. Aujourd’hui notre consommation de sucre explose. Nous mangeons beaucoup trop d’aliments sucrés au quotidien. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a défini une quantité précise de sucre que nous ne devons pas dépasser dans la journée. Elle équivaut à 10 % de nos calories quotidiennes (total des calories sur tous les repas de la journée). En gros : 25 grammes par jour maximum, à savoir 5 morceaux de sucre.

Ce dosage prend en compte les sucres ajoutés des aliments (chocolat gâteaux, pain de mie…), mais également le sucre dans le miel, le sirop, les jus de fruits…

C’est décidé je réduis le sucre ! Le saviez-vous ?

Dans une canette de coca, il y a 7 morceaux de sucre. Dans une pizza surgelée environ 4 morceaux. Dans un yaourt aux fruits, 3 morceaux. Pour une cuillère à soupe de ketchup un morceau de sucre ou encore 1 morceau dans du chocolat en poudre pour le petit-déjeuner de vos enfants. Je trouve que ce constat fait vraiment peur…

Les conséquences d’une trop grande consommation de sucre.

Vous n’êtes pas sans le savoir que le sucre a des conséquences plutôt mauvaises sur notre santé. Hyperactivité chez les enfants. Des caries. Mais aussi du diabète… Quand nous mangeons trop sucrés et pas assez équilibré, votre corps va se défendre. Il va fabriquer de l’insuline. Plus vous mangez sucré plus il en fabriquera. Les personnes qui en consomment trop, ressentent parfois des gros coups de fatigue ou de l’hypoglycémie quand le corps a des réserves de glucides en berne. Cette fatigue entraine des difficultés de concentration, une envie de grignoter qui nous font prendre des kilos…

Lorsque vous mangez des aliments qui contiennent du sucre, veillez à toujours manger des aliments contenants des fibres (légumes, légumineuses, fruits..) qui vont permettent d’augmenter  la satiété et ralentir l’absorption des sucres, les fibres aident à réguler le sucre que nous consommons.

Dois-t’on pour autant arrêter d’en manger ?

Comme pour tout ce que l’on mange au quotidien, rien est interdit dans l’alimentation mais il faut savoir contrôler les quantités et se faire plaisir mais pas tous les jours. Par exemple, il n’est pas judicieux de manger des pâtisseries tous les jours. Mais une fois par semaine pendant un repas dans sa famille ou au restaurant, ça ne pose aucun problème même si vous faites attention. Tout est une question de dosage. Le sucre est vraiment mauvais pour la santé quand on est dans l’excès.

Notre consommation actuelle explose, car les industriels mettent du sucre partout dans leurs produits (condiments, comme la moutarde, ketchup, jambons, sauces, céréales…) c’est pour cela qu’il faut apprendre à lire les étiquettes, acheter le plus de produits bruts et cuisiner maison. Je vous apprends toutes ces étapes en coaching.

Stop au sucre blanc

Pour commencer une alimentation plus saine tout en continuant à manger un peu sucré il faut diminuer le sucre blanc raffiné.

Comment ? Par exemple cuisiner des desserts avec des fruits. Comme ça les fruits sucrent naturellement le dessert et vous n’avez pas besoin d’en ajouter (ou réduire les quantités).

Utilisez des sucres plus naturels comme le sucre coco ou encore le sucre complet qui sont des sucres non raffinés.  Ils sont meilleurs pour la santé, mais n’oubliez pas ça reste du sucre. Enfin vous avez aussi le miel, le sirop d’agave ou d’érable. Mais attention de prendre de la bonne qualité (vous le voyez au prix). Il y a de nombreuses arnaques pour ces produits. Ces sirops sont souvent coupés avec du sirop de glucose très mauvais pour la santé.  Ils perdent alors tout leur intérêt nutritionnel. Privilégiez le bio.

Le plaisir dans tout ça ?

Depuis que nous sommes dans le ventre de notre maman, nous aimons le goût sucré. Le lait maternel est également sucré. Nous sommes donc programmés à aimer le sucre.  Le sucre nous procure du plaisir, nous remonte le moral. Nous partageons beaucoup de desserts et de goûters avec notre entourage qui est synonyme de partage et de bien-être. Mon conseils c’est de lever le pied. Lisez les étiquettes, faites attention au sucre blanc. Mangez équilibré et faites vous plaisir de temps en temps.

À propos de l'auteur

4 Comments

  • Avatar
    Audrey Hara 27 janvier 2020 at 18 h 14 min

    C’est ce que je fais depuis un peu plus d’un an 🙂 et j’ai même vu une différence au niveau du poids (en faisant un peu de sport aussi 😉 )
    D’ailleurs, j’ai fais une galette avec du sucre coco et en réduisant la dose 🙂 Je crois que c’est la meilleure que j’ai mangé 🙂 dans les boulangeries, elles sont trop grasses et sucrées 🙁 par contre, ma mère a trouvé un “arrière-goût” (pas mauvais hein !) mais comme le sucre coco donne un petit goût caramélisé alors que la galette pour nous c’est plutôt amande 😉 est-ce que le sucre complet aurait le même effet ?
    C’est vrai que les étiquettes sont traites, il faut avoir l’oeil partout 🙁 c’est désolant ! Les industriels s’intéressent plus au bio (je n’ai rien contre 😉 ), sans gluten, végétarien mais le sucre ? non ça ne leur pose aucun problème 🙁

  • Avatar
    Solène T. Author 30 janvier 2020 at 12 h 31 min

    Le soucis c’est que le sucre transforme également la texture de certains produits (plus croustillant, meilleur conservation..).
    Il est vrai que le sucre coco a un petit goût caramélisé. Moi je trouve ça bon. En effet tu peux mettre du sucre complet non raffiné (au goût je le trouve plus sucré). Le sucre coco a un index glycémique plus bas c’est pour ça que je privilège ce sucre. Mais en ce faisant plaisir de temps en temps cela n’aura pas de conséquence. Il faut absolument éviter certains produits industriels quand il y a des ajouts de sirops de glucoses, dextrose etc..

  • Avatar
    Ayu 17 février 2020 at 11 h 47 min

    Je viens de passer une semaine à essayer de réduire au maximum les sucres simples (pâtisseries, confiseries, céréales bourrées de sucre, sodas et autres boissons sucrées ainsi que ceux présents dans les produits industriels) dans mon alimentation. Dur dur, parce que j’adore le sucré. Je me passais déjà facilement des sodas, mais les barres chocolatées et les pâtisseries restaient mon péché mignon. Ainsi que mon bol de céréales au chocolat le matin (30 g de sucre aux 100 g ! Sachant que j’en prenais 70-80 facile. Gloups). Au final, ça n’a pas été si difficile que je l’aurais pensé, même si je sens que je pourrais “replonger” facilement.

    Bilan : je suis fière de moi, car j’ai résisté à quasiment toutes les tentations. De mes céréales chocolatées aux délicieux brownies qu’une collègue de boulot ramène régulièrement au bureau. Pas d’encas ou de grignotage entre les repas pendant la semaine, et le week-end, grignotage d’amandes au lieu de la traditionnelle barre chocolatée. Au petit-déjeuner, du salé (pain complet, fromage frais, charcuterie) ou si pas le temps, une banane et un yaourt à emporter. Au déjeuner, je ne me suis pas privée de manger, même à la cantine du boulot (où il y a probablement du sucre dans les sauces), mais toujours en faisant en sorte d’avoir des légumes en accompagnement ou au moins en partie d’accompagnement. Le soir, c’était pain complet avec un peu de charcuterie ou de fromage frais si flemme de cuisiner, ou bien plats cuisinés maison. En dessert au repas du soir, un yaourt grec (moins de 4 g de sucre aux 100 g) et/ou une pomme ; pas de dessert le midi.
    Mes seuls écarts : une pizza au thon et au fromage (pas forcément bourrée de sucre, mais calorique) samedi soir, et mon bol de céréales dimanche matin en guise de “récompense” pour mes efforts de la semaine.
    Résultat à la pesée du lundi : 1 kilo de perdu en une semaine. Alors que je ne me suis pas du tout affamée, j’ai juste fait attention à ce que je mangeais. Je précise que je vais à la salle de sport 3 fois par semaine. Mais que j’avais mangé encore plus sucré et plus gras que d’habitude les deux semaines précédentes. Ceici dit, j’ai été étonnée de la rapidité de perte de poids en à peine 7 jours. Du coup, ça m’a motivée pour continuer encore une semaine, pour voir les effets sur mon poids et mon envie de sucré.

    • Avatar
      Solène T. Author 17 février 2020 at 15 h 14 min

      Bonjour Ayu.

      Merci d’avoir laissé ce très beau témoignage.
      Dans la société actuelle, il n’est pas rare de voir des personnes accro au sucre. Je crois qu’aujourd’hui on est tous concerné.
      Beaucoup de personnes comparent le sucre à de la drogue et c’est très flippant.

      Mon conseil continue sur cette voie. Après cette deuxième semaine, tu verras aussi des changements sur ton corps (une plus jolie peau, moins de boutons et moins de fatigue).
      Belle réussite à toi !

Laisser un commentaire